Les membres du Comité permanent pour l’égalité des sexes dans les sciences ont souligné dans leur 1er rapport annuelcomment ils ont organisé individuellement des activités pour promouvoir l’égalité des sexes et les femmes dans les sciences.

Commençant par une courte synthèse de la présidente du SCGES, Catherine Jami, le rapport consiste en de courtes présentations de chacun des 15 membres du SCGES, qui ont expliqué les diverses activités qu’ils ont organisées pour promouvoir l’égalité des sexes et les femmes dans les sciences.

Les sujets suivants sont examinés dans le rapport :

  • relations entre les représentants au SCGES et les responsables de l’union ;
  • pages web consacrées à l’égalité des sexes ou aux femmes dans les sciences ;
  • existence d’une structure pour l’égalité des sexes ou les femmes dans les sciences au sein de l’union ;
  • existence d’un budget pour les activités liées à l’égalité des sexes ou aux femmes dans les sciences ;
  • existence de politiques explicites pour l’égalité des sexes ;
  • activités visant à promouvoir l’égalité des sexes ou les femmes dans les sciences au sein de l’union ;
  • activité de recherche sur l’égalité des sexes ou les femmes dans les sciences ;
  • activités spécifiques visant à diffuser les résultats du projet sur l’écart entre les sexes dans les sciences et à mettre en œuvre ses recommandations ;
  • initiatives spécifiques liées à l’égalité des sexes ou aux femmes dans les sciences à l’époque de la Covid.

Ce billet a été initialement partagé par le SCGES.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires