Le président de l'Académie des sciences de Moldavie et l'ambassadeur de Moldavie au Qatar

La récente rencontre entre le président de l’Académie des sciences de Moldavie et l’ambassadeur moldave au Qatar a révélé des opportunités de collaboration scientifique entre les chercheurs des deux nations.

Le président de l’Académie des Sciences de Moldavie, Ion Tighineanu, a eu, mardi 28 septembre 2021, un entretien avec Son Excellence Victor Țvircun, ambassadeur de la République de Moldavie auprès de l’État du Qatar.

Les discussions ont porté sur la perspective de coopération entre les institutions scientifiques de la République de Moldavie avec les institutions de recherche de l’État du Qatar. Plusieurs grands domaines de collaboration ont été identifiés, notamment ceux liés à la médecine, aux nanotechnologies et à la micro-nano-ingénierie, à l’agriculture et à l’informatique.

Collaboration en médecine

Dans ces domaines, des projets seront développés qui seront proposés à la partie qatarie pour discussion.

Le président de l’ASM a remercié Son Excellence pour sa visite au siège de l’ASM et pour son soutien dans l’initiation de nouvelles opportunités de collaboration, en particulier avec les institutions de recherche au Qatar.

Relations entre l’ASM et la Fondation qatarie

I. Tighineanu a noté qu’en principe, il y a quelques années, l’Académie des sciences a établi quelques relations de collaboration avec la Fondation du Qatar), organisation à but non lucratif composée de plus de 50 entités travaillant dans les domaines de l’éducation, de la recherche et du développement communautaire. Malheureusement, jusqu’à présent, les opportunités offertes par le côté qatari n’ont pas été exploitées.

Aujourd’hui, grâce à Son Excellence, M. Țvircun, qui, en plus d’être un diplomate de carrière notoire, est également un scientifique et un professeur d’université reconnu, il est possible d’explorer les possibilités offertes par le Qatar, qui dispose d’un système de recherche et d’éducation assez avancé. Il y a aussi la possibilité de promouvoir ensemble des projets importants.

Au cours du dialogue, il a été décidé que d’ici la fin de l’année, les projets seraient développés et proposés à la partie qatarie, dans l’espoir qu’ils soient soutenus et promus.

Eugenia Tofan

Ce communiqué a d’abord été publié par l’ASM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires