« Promouvoir la géographie en initiant et en coordonnant la recherche et l’enseignement de la géographie dans tous les pays du monde. »

L’Union géographique internationale (UGI) est une organisation professionnelle internationale, non gouvernementale, qui se consacre au développement de la géographie.

Les objectifs de l’UGI sont principalement de promouvoir la géographie en initiant et en coordonnant la recherche et l’enseignement de la géographie dans tous les pays du monde. Son travail est mené à travers ses comités nationaux, commissions et groupes de travail.

L’UGI accueille le Congrès géographique international tous les quatre ans et promeut également les conférences régionales et d’autres réunions qui contribuent à la réalisation des objectifs de l’Union. L’UGI facilite également la participation des géographes à la communauté mondiale des scientifiques grâce à son affiliation formelle en tant qu’Union membre au sein du Conseil international des sciences (ISC) et du Conseil international de la philosophie et des sciences humaines (CIPSH).

Stratégie de l’UGI pour 2020-2024

Continuer à faire progresser ses objectifs déclarés tout en améliorant les performances dans tous ces domaines, en tenant compte notamment du fait que l’UGI fêtera son centenaire en 2022. Lors de cette célébration du centenaire, l’UGI doit réaffirmer :

  • l’excellence de la discipline fondée sur des concepts et des méthodes nouveaux et appropriés ;
  • le rôle de la géographie en tant que science majeure dans les débats mondiaux sur, par exemple, le changement climatique et les inégalités sociales, et doit promouvoir les actions de ses membres dans ce contexte.

Le Comité exécutif concentrera son attention sur trois niveaux d’activité stratégique :

Actions relatives à l’adhésion et à l’autonomisation de l’UGI.

  • augmenter l’empreinte géographique relativement limitée de l’adhésion parmi les pays du monde en développement, en particulier en Afrique mais aussi en Asie du Sud-Est et en Amérique latine ;
  • augmenter la participation, en particulier, des femmes géographes et de celles des pays en développement aux activités des commissions et des groupes de travail de l’UGI, ainsi qu’aux événements de l’UGI. L’UGI vise à promouvoir un leadership décentralisé et participatif impliquant tous les pays du monde ;
  • améliorer le niveau des contributions des commissions et des groupes de travail de l’UGI, et des comités nationaux de l’UGI, aux archives de l’UGI ;
  • établir de nouvelles distinctions honorifiques de l’UGI ainsi que poursuivre la mise en œuvre des distinctions existantes dans la communauté de l’UGI.

Actions relatives à la sensibilisation.

    • augmenter et améliorer l’éventail des activités des commissions et des groupes de travail de l’UGI, par exemple en les encourageant à proposer des conférences/webinaires en ligne, ou en promouvant un programme de mentorat pour les géographes en début de carrière et ceux des pays en développement ;
    • mettre en évidence et promouvoir davantage le travail des commissions et des groupes de travail de l’UGI en relation avec les principales initiatives mondiales, y compris, entre autres, les objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, la Décennie des Nations unies pour l’océanographie au service du développement durable, la réduction des risques de catastrophe, Paris Action pour le climat et Habitat-III, et ISC Future Earth ;
    • augmenter le nombre et la qualité des publications de la marque IGU afin de diffuser les connaissances géographiques dans tous les pays du monde ;
    • développer le profil public de la géographie en promouvant des événements tels que « Geonight/Geonuit » et la semaine de sensibilisation à la géographie ;
    • développer et renforcer nos contributions à l’éducation géographique en général, et à l’éducation au développement durable de l’UNESCO en particulier ;
    • améliorer encore le profil de l’UGI dans les organisations internationales pertinentes et son engagement auprès d’elles, en particulier l’ISC (y compris les GeoUnions et CODATA), l’UN-GGIM et le CIPSH, entre autres.

Actions relatives à la communication.

  • améliorer la qualité et la visibilité de toutes les réunions liées à l’UGI, et notamment de ses événements phares ;
  • communiquer le travail de l’UGI afin d’améliorer la prise de décision par le biais d’un site web plus structuré et accessible et par une plus grande visibilité sur les plateformes de médias sociaux pertinentes ;
  • améliorer l’accessibilité du site web de l’UGI et des autres formes de communication dans des langues autres que l’anglais, et en particulier en français et en espagnol ;
  • mettre à jour la forme et le contenu de la lettre d’information électronique de l’UGI et assurer la publication et la distribution en temps voulu du Bulletin de l’UGI ;
  • améliorer les communications internes et externes par la construction d’une base de données précise des contacts de l’UGI et maintenir son actualité ;
  • renforcer les sociétés géographiques nationales et régionales pour promouvoir la géographie aux niveaux local, national et régional.
  • Président : Michael Meadows
  • Secrétaire général : Barbaros Gönençgil
  • Ancien président : Yukio Himiyama
  • Premier vice-président : Iain Hay

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires