Membre

Merieme Chadid est une astronome, exploratrice et astrophysicienne franco-marocaine. Elle préside le conseil du Programme international des sciences fondamentales de l’UNESCO depuis 2021, et est vice-présidente de la Division G de l’Union astronomique internationale. Elle dirige des travaux de recherche scientifique, enseigne, donne des conférences et supervise des étudiants dans les universités françaises du secteur public.

Ses domaines de recherche sont axés sur la pulsation et l’évolution stellaire, notamment sur les techniques d’observations multiples et le concept de développement instrumental. Astronome à l’Observatoire européen austral, Merieme Chadid est l’un des premiers astronomes à avoir travaillé à l’installation du plus grand télescope du monde, le VLT, dans le désert d’Atacama au Chili. Par ailleurs, sa réalisation la plus remarquable est son travail dans des conditions extrêmes au cœur de l’Antarctique, l’un des endroits les plus hauts, les plus froids et les plus inaccessibles du monde. Elle dirige des programmes scientifiques polaires internationaux et elle est considérée comme l’astronome la plus engagée au monde dans l’installation d’un grand observatoire astronomique au cœur de l’Antarctique, où elle mène un travail de pionnier. Merieme Chadid coordonne également des projets internationaux de télescopes spatiaux.

Merieme Chadid contribue à la vulgarisation de la science et milite pour que les jeunes générations accèdent à la connaissance, au respect et à la paix. Elle effectue des missions éducatives en Afrique et est désignée par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique pour défendre la décennie d’action sur les femmes et la science en Afrique. Ses documentaires sur la science ont été diffusés sur des chaînes de télévision internationales.

Merieme Chadid est classée par le magazine américain Forbes parmi les trente travailleurs les plus inspirants du monde. Elle reçoit en 2021 la distinction de « Femme européenne pour l’avenir » par la Commission européenne et obtient le prix de « Femme de l’année 2015 en science » par la Regent’s University London au Royaume-Uni. Elle est « officier de grade décoré » par Sa Majesté le Roi du Maroc. Merieme Chadid est sélectionnée par le Forum économique mondial en tant que « Young Global Leader », en vue de rendre le monde meilleur.

Elle est diplômée de l’université Hassan II de Casablanca avec un Master en physique et mathématiques, et de l’université de Nice Sophia-Antipolis avec un Master d’études avancées en sciences de l’Univers. Merieme Chadid a obtenu son doctorat en astronomie et espace à l’université de Toulouse, en détectant les ondes de choc hyper-soniques dans les étoiles et en expliquant leur origine. Elle a également obtenu la plus haute qualification universitaire (HDR) de l’université de la Côte d’Azur. Merieme Chadid a également suivi des programmes de formation pour cadres à la Kennedy School of Government de l’université Harvard, sur le développement international, le leadership public et la gouvernance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires