« Les défis du développement sont relevés efficacement dans les pays partenaires grâce à l’accroissement des connaissances scientifiques. »

Le Programme scientifique international (international Science Programme, ISP) a été créé à l’université d’Uppsala, en Suède, en 1961. Aujourd’hui, l’ISP se compose de trois sous-programmes :

  1. le programme international en sciences physiques (IPPS), depuis 1961
  2. le Programme international en sciences chimiques (IPICS), depuis 1970
  3. le programme international en sciences mathématiques (IPMS), depuis 2002

Mission

Renforcer les connaissances scientifiques, la capacité de recherche et l’enseignement de troisième cycle en sciences fondamentales – chimie, mathématiques et physique – dans des pays où cette capacité est inexistante ou faible.

Comment fonctionne l’ISP

L’ISP assure le financement à long terme, la coordination et l’encadrement des groupes de recherche et des réseaux scientifiques régionaux dans les universités et les instituts de recherche des pays à faible et moyen revenu en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Les lignes directrices de l’action sont :

  • soutien aux groupes de recherche et aux réseaux scientifiques régionaux basés dans des institutions (et non aux individus) ;
  • soutien à long terme (plusieurs décennies) pour permettre le renforcement des capacités et l’autonomie ;
  • appropriation locale du programme de recherche et de l’utilisation des fonds ;
  • flexibilité et soutien sur mesure répondant aux stratégies et aux besoins locaux ;
  • établissement de liens de recherche entre les groupes soutenus et les groupes de recherche d’accueil à l’étranger (au niveau régional ou international) qui ont plus de ressources ;
  • formations de troisième cycle en sandwich, où les étudiants font des allers-retours entre leur établissement d’origine et l’établissement d’accueil collaborateur à l’étranger.

Les groupes et les réseaux soutenus utilisent le financement de l’ISP pour améliorer leur environnement de recherche en achetant, par exemple, du matériel de laboratoire, des consommables, des documents et des outils informatiques. Les fonds sont également utilisés pour organiser et assister à des conférences et des ateliers, ainsi que pour l’échange de scientifiques et d’étudiants de troisième cycle en alternance avec des groupes de recherche hôtes collaborant à l’étranger. Le soutien de l’ISP est idéalement supprimé lorsque les groupes et les réseaux ont assez de ressources, et sont assez solides et compétitifs pour subvenir à leurs besoins.

Financement

Le financement principal de l’ISP provient du gouvernement suédois par l’intermédiaire de l’Agence suédoise de coopération au développement (SIDA). Les autres contributeurs importants sont l’Université d’Uppsala et l’Université de Stockholm.

Autres missions

En raison des excellentes réalisations du programme, du mode de fonctionnement bien établi et des pratiques de gestion, la SIDA a également confié à l’ISP des missions de coordination exigeantes dans la plupart des programmes bilatéraux suédois qui soutiennent le développement de la recherche dans les pays à faible revenu (actuellement le Cambodge, l’Éthiopie, le Mozambique, la Tanzanie, le Rwanda et l’Ouganda).

Comité exécutif

  • Présidente : Kersti Hermansson
  • Vice Président : Lars Österlund
  • Directeur du programme de mathématiques : Leif Abrahamsson
  • Directrice du programme de physique : Carla Puglia
  • Chef de l’ISP et directeur du programme de physique : Peter Sundin
  • Membre : Kay Svensson
  • Membre : Veronica Crispin Quinonez

Dernières nouvelles