Vice-présidente

Prajval Shastri est une astrophysicienne indienne spécialisée dans l’étude empirique des trous noirs géants que l’on trouve au centre de galaxies lointaines, à l’aide de télescopes fonctionnant à de multiples fréquences allant de la radio aux rayons gamma. Elle étudie en particulier les conséquences des jets lancés depuis leur environnement à des vitesses relativistes et leur impact sur la formation d’étoiles dans leurs galaxies hôtes.

Elle a obtenu son doctorat au Tata Institute of Fundamental Research, en Inde, et a enseigné à l’Indian Institute of Astrophysics pendant plus de 23 ans. Elle est convaincue que la culture de la pensée scientifique est accessible à tous et, à cette fin, elle utilise l’astrophysique comme un moyen de toucher un public profane de tous âges en anglais, en kannada et en hindi.

Elle est également très préoccupée par l’inégalité dans le domaine des sciences. Elle est membre du groupe de travail sur les femmes en physique de l’IUPAP, fondatrice et ancienne présidente du groupe de travail sur le genre en physique de l’Association indienne de physique, membre du groupe de travail pour l’équité entre les sexes de la Société astronomique de l’Inde et a dirigé des ateliers sur le traitement de l’intersectionnalité dans les sciences.

Vous trouverez plus de détails sur sa page Wikipedia et son site web, qui contient son curriculum vitae et la liste complète de ses recherches et publications de vulgarisation. Elle a aussi une Chaîne YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires