Membre

Ahmed Fahmi est fonctionnaire international à l’Organisation des Nations unies (ONU). Il est chef a.i. de la Section de l’innovation et du renforcement des capacités dans le secteur des sciences naturelles (avril 2019 – mars 2021), spécialiste de programme en sciences fondamentales et ingénierie.

Il participe à la création de centres d’excellence et de chaires universitaires de l’UNESCO et à l’établissement de partenariats public-privé dans le domaine de la recherche scientifique en sciences de la vie et en chimie, ainsi qu’en physique et en mathématiques. Il a dirigé l’initiative de recherche UNESCO-Merck pour l’Afrique et a coordonné des programmes mondiaux dans le domaine de la biotechnologie, de la recherche STEM et de l’organisation d’années internationales et de journées internationales. Il a travaillé en Asie du Sud et dans la région Asie-Pacifique à la gestion et à la coordination de l’exécution du programme de politique scientifique de l’UNESCO et a été professeur invité à l’Université des Nations Unies à Tokyo, au Japon, où il a travaillé sur la Décennie des Nations Unies pour l’éducation en vue du développement durable.

Avant de rejoindre l’UNESCO, il était maître de conférences en biochimie à l’Université de Londres, où il a mené des recherches en neurosciences et en génétique cardiovasculaire, respectivement au Wolfson Institute de Londres et au département de biochimie de Cambridge. Il a étudié les sciences naturelles et a obtenu son doctorat en 2001 au Selwyn College de l’université de Cambridge, sur les propriétés moléculaires et biophysiques des canaux ioniques de la membrane cellulaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires